fbpx

LE PROGRAMME DE FORMATION CONDUITE

Prérequis : aucun prérequis 

Objectifs : les objectifs sont définis en terme de compétences dans le REMC (Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne)

• Compétence 1 : maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

• Compétence 2 : appréhender la route et circuler dans des conditions normales

• Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

• Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Durée :  minimum 20 heures de conduite sont nécessaires pour passer le permis.  Cette durée peut être adaptée en fonction de la progression du candidat. 

Moyens pédagogiques :

Notre établissement d’apprentissage propose un accompagnement personnalisé et des plannings adaptés à chaque candidat, tant au code de la route qu’en conduite.

Matériels et supports pédagogiques :

– Equipement : véhicule pour l’apprentissage de la conduite 

– Livret d’apprentissage 

Modalités pédagogiques 

– Conduite sur simulateur

– Conduite dans le véhicule école 

Modalités et délais d’accès : 

– Démarrage de la formation à la conduite sans délai, dès l’inscription.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Auto-école drive a mis en place les conditions d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Des dispositifs pédagogiques sont élaborés et adaptés en fonction des spécificités des personnes en situation de handicap. 

Contactez notre référent Handicap. 

Modalités d’évaluation.

– Examen blanc (voir livret d’apprentissage)

– Examen du permis de conduire  

Compétences associées

MAITRISER LE MANIEMENT DU VEHICULE DANS UN TRAFIC FAIBLE OU NUL

Cette première compétence se compose de neuf sous-compétences. Il s’agit des compétences les plus basiques, que le candidat apprend à maîtriser dès ses premières leçons de conduite. Elle se base sur neuf sous-compétences. Chacune de ces 9 sous-compétences seront abordées le jour de l’examen par l’inspecteur.

Compétences associées

  1. Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer les vérifications intérieures et extérieures 
  2. Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir
  3. Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire 
  4. Démarrer et s’arrêter 
  5. Doser l’accélération et le freinage à diverses allures 
  6. Utiliser la boîte de vitesses 
  7. Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire 
  8. Regarder autour de soi et avertir 
  9. Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité

APPREHENDER LA ROUTE ET CIRCULER DANS DES CONDITIONS NORMALES

Cette deuxième compétence s’appuie sur l’aptitude du candidat à circuler sans danger sur la chaussée pour lui-même et les autres usagers. Elle se base sur huit sous-compétences qui seront évaluées tour à tour.

Compétences associées

  1. Connaître les principales règles de circulation ainsi que la signalisation
  2. Tenir compte de la signalisation verticale et horizontale
  3. Rechercher les indices utiles
  4. Utiliser toutes les commandes
  5. Adapter sa vitesse aux situations
  6. Choisir la voie de circulation
  7. Maintenir les distances de sécurité
  8. Franchir les différents types d’intersection et y changer de direction

CIRCULER DANS DES CONDITIONS DIFFICILES ET PARTAGER LA ROUTE AVEC LES AUTRES USAGERS

Cette troisième compétence du REMC vise à tester les capacités du jeune conducteur à prendre les bonnes décisions sur la chaussée en cas de circulation plus dense, et de mettre en œuvre des mesures préventives. 

Cette compétence se déploie en sept sous-compétences.

Compétences associées

  1. Évaluer et maintenir les distances de sécurité 
  2. Croiser, dépasser, être dépassé 
  3. Passer les virages et conduire en déclivité 
  4. Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie 
  5. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide 
  6. Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense 
  7. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites

PRATIQUER UNE CONDUITE AUTONOME, SURE ET ECONOMIQUE

Cette dernière compétence permet de vérifier si l’apprenti conducteur est capable de comprendre et appliquer les règles du Code de la route, de manière autonome et sécuritaire. De plus, l’adoption d’une conduite économique et responsable est appréciée des inspecteurs. 

Cette compétence se déploie en sept sous-compétences.

Compétences associées

  1. • Suivre un itinéraire de façon autonome 
  2. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie 
  3. Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer 
  4. Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir 
  5. Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur de vitesse, limiteur, ABS, aides à la navigation ….) 
  6. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence 
  7. Pratiquer l’écoconduite